Priscille et Aquila dans la Bible

Dans plusieurs passages de la Parole de Dieu, Priscille et Aquila sont mentionnés ...

Actes des apôtres - Chapitre 18 

Après cela, Paul partit d'Athènes pour se rendre à Corinthe. Un Juif nommé Aquila, originaire des bords de la mer Noire, était récemment arrivé d'Italie avec sa femme Priscille, à la suite du décret de l'empereur Claude expulsant tous les Juifs de Rome. Les ayant rencontrés, Paul entra en relations avec eux. Comme ils avaient le même métier, celui de fabricant de tentes, il s'installa chez eux, et il y travaillait. Chaque sabbat, Paul prenait la parole à la synagogue et s'efforçait de convaincre à la fois les Juifs et les païens. Quand Silas et Timothée furent arrivés de Macédoine, Paul consacra tout son temps à la Parole, attestant aux Juifs que Jésus est le Messie.
Devant leur opposition et leurs injures, Paul secoua ses vêtements et leur dit : « Si cela entraîne votre perte, c'est vous qui serez responsables ; moi, je n'ai rien à me reprocher. Désormais, j'irai vers les païens. » Quittant la synagogue, il alla chez un certain Titius Justus, qui adorait le vrai Dieu, et dont la maison était tout à côté de la synagogue. Quant au chef de la synagogue, Crispus, il crut au Seigneur, avec toute sa maison. Beaucoup de Corinthiens, en écoutant Paul, devenaient croyants et se faisaient baptiser.
Une nuit, Paul eut une vision ; le Seigneur lui disait : « Sois sans crainte, continue à parler, ne reste pas muet. Je suis avec toi, et personne n'essaiera de te maltraiter, car dans cette ville j'ai à moi un peuple nombreux. »
Paul demeura un an et demi à Corinthe ; il enseignait aux gens la parole de Dieu. Pendant que Gallion était proconsul en Grèce, les Juifs tous ensemble se soulevèrent contre Paul et le conduisirent au tribunal en disant : « Le culte de Dieu auquel cet individu veut amener les gens est contraire à la Loi. »
Au moment où Paul allait ouvrir la bouche, Gallion déclara aux Juifs : « S'il s'agissait d'un délit ou d'un méfait grave, je recevrais votre plainte comme il se doit ; mais puisqu'il s'agit de discussions concernant la doctrine, les appellations et la Loi qui vous sont propres, cela vous regarde. Moi, je ne veux pas être juge de ces affaires. » Et il les renvoya du tribunal.
Alors, ils se saisirent tous de Sosthène, le chef de la synagogue, et se mirent à le frapper devant le tribunal, tandis que Gallion demeurait indifférent. Paul resta encore un certain temps à Corinthe, puis il fit ses adieux aux frères et prit le bateau pour la Syrie ; il emmenait Priscille et Aquila ; à Cencrées, il s'était fait raser la tête, car le voeu qui le lui interdisait venait d'expirer.
Ils arrivèrent à Éphèse ; il laissa là ses compagnons, mais lui, entrant à la synagogue, se mit à discuter avec les Juifs. Comme ils lui demandaient de rester plus longtemps, il n'accepta pas ; en faisant ses adieux, il dit : « Je reviendrai encore chez vous, si Dieu le veut », et quittant Éphèse il reprit la mer.
Ayant débarqué à Césarée, il monta saluer l'Église de Jérusalem et descendit vers Antioche. Après avoir passé quelque temps, Paul repartit ; il parcourut successivement le pays galate et la Phrygie, en affermissant tous les disciples.
Or, un Juif nommé Apollos, originaire d'Alexandrie, venait d'arriver à Éphèse. C'était un homme éloquent, possédant bien les Écritures. Il avait été instruit de la Voie du Seigneur ; plein d'enthousiasme, il annonçait et enseignait avec exactitude ce qui concerne Jésus, mais il ne connaissait, comme baptême, que celui de Jean. Il se mit donc à parler avec assurance à la synagogue. Mais, quand Priscille et Aquila l'entendirent, ils le prirent à part et lui exposèrent avec plus d'exactitude la Voie de Dieu. Comme il voulait se rendre en Grèce, les frères l'y encouragèrent, et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Quand il fut arrivé, il rendit de grands services aux croyants, par la grâce de Dieu ; en effet, il réfutait vigoureusement les Juifs en public, en démontrant par les Écritures que Jésus est le Messie.

Romains - chapitre 16 versets 3 et 4

Saluez de ma part Prisca et Aquilas, mes compagnons de travail en Jésus Christ, eux qui ont risqué leur tête pour me sauver la vie ; je ne suis d'ailleurs pas seul à leur avoir de la reconnaissance, toutes les Églises du monde païen en ont aussi.

1 Corinthiens - Chapitre 16 verset 19

Les Églises de la province d'Asie vous saluent. Aquilas et Prisca vous saluent bien dans le Seigneur, avec l'Église qui se rassemble chez eux.

2 Timothée - Chapitre 4 verset 19

Salue Prisca et Aquilas, ainsi que ceux de chez Onésiphore.


Copyright © 2013. Tous droits réservés.Communion Priscille et Aquila